chine-tibet
Source : https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/chineethnies

        Avec plus d’1,3 milliard d’habitants, la Chine est le pays le plus peuplé au monde. Dans l’empire du milieu, on observe que la population appartient à différentes ethnies. La principale, qui regroupe 92%  des chinois et qui occupe 40% du territoire est l’ethnie des Han. Chaque ethnie a son propre dialecte sauf les Han (汉族 : hàn zú),  les Hui ( 回族 : huí zú) , et les Jing (京族 : jīng zú ) qui eux parlent le chinois standard. On appelle « 汉语 » (Hanyu) l’ensemble des groupes de langues chinoises et ses dialectes. Sur 55 ethnies recensées, 22 possèdent leur  propre  écriture . La Chine reconnaît  55 minorités ethniques. Dix huit d’entre elles comptent plus de 1 million de personnes, et notamment les Zhuang (壮族 : zhuàng zú ) avec 16,2 millions de personnes.

       Deux grandes minorités connaissent des mouvements indépendantistes : Les Ouigour (维吾尔 : wéiwúěr zú) et les Tibétains (藏族 : zàng zú). Le Tibet  a intégré l’empire chinois sous la dynastie des Qing en 1720, puis a eu une courte indépendance (1908-1928), finalement le Tibet fut assimilé à une région autonome.

      Au nord de la Chine les ethnies sont peux nombreuses et très proches ( géographiquement), les plus petites d’entre elles sont «  aspirées »  par les plus grandes, tels que les Han ou les Ouigour.

          Au Sud les ethnies sont plus nombreuses et dispersées. Les deux ethnies les plus importantes dans le Sud de la Chine sont les Zhuang (壮族 : zhuàng zú) au Guangxi et les Miao (苗族 : miáo zú) au Ghuizou et au Yunnan.

          Pour ce qui est des religions, l’islam regroupe près de 14 millions de chinois, surtout chez les Hui, les Ouzbeks (乌孜别克族 : wūzībiékè zú ) , et  les Ouigour ( 维吾尔 : wéiwúěr zú).

          Chaque ethnie a sa propre culture, sa propre musique, ses vêtements, ses histoires et ses traditions. D’où la présence en Chine d’un large éventail culturel.

Article rédigé par Auriane Sontag, étudiante en LEA Anglais / Chinois à la Faculté des Lettres, Langues, Arts et Sciences-Humaines de La Rochelle.

(éditée par : Emilien Thibaud et Chaymaa Neddad)

Un commentaire sur « Les ethnies en Chine »

Répondre à Touchet bruno Annuler la réponse.